Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Animated

Lettre à mon amant d’une aventure vecue………………………………………………………J’ai aussi une petite aventure à te raconter , toi mon confident , qui m’estarrivée cette semaine .Nous sommes “montés” à Paris pour affaires et j’ai du me rendre seule dansle centre en métro .J’étais habillée sagement mais assez sexy comme toujours : une veste assezchaude , une jupe porte-feuille en laine noire près du corps (que j’aime ouvrir “sans le faire exprès” pourexciter mon mari ou à l’occasion un voyeur que je désire séduire , ou pas) , courte mais raisonnablement etune chemise blanche avec comme toujours les trois premiers boutons ouverts ,des bas autofixants , des escarpins vernis noirs à talons hauts et bien sur aucun sous vêtements .Il était 17 heure et il y avait beaucoup beaucoup de monde , et bien suraucune place assise .Je me suis retrouvée appuyée à une barre de maintien entourée , pressée parla foule et secouée par les mouvements du wagon .J’ai bien senti rapidement une présence dans mon dos qui était un peu pressante mais ily avait tellement de monde !Cette “présence” au premier freinage s’est vraiment laissée aller enm’écrasant presque sur la barre et j’en fus interloquée .Me retournant avec mon air “sympathique” je découvris un charmant monsieurassez grand , la quarantaine élégante et dégarnie qui me sourit ens’excusant .Quand la rame redémarra il s’approcha encore de moi et me colla en saisissant la barre par dessus mon épaule mais je ne dis rienet les mouvements du métro firent que petit à petit je trouvais sa présencedans mon dos fort agréable .Voyant que je devenais docile canlı bahis et consentante il accentua progressivement sapression et je me mis à sentir son sexe durci qui me caressait les fessesavec insistance , ceci accentué par les trépidations de la rame .De mon coté je commençais à m’émouvoir de plus en plus et me retournais tantbien que mal pour mieux le jauger .Celui-ci me refis un grand et charmant sourire qui me plu bien et je ne saispourquoi me mis en confiance .Me trouvant face à lui j’avais cette fois son sexe presque contre le mienainsi que ma poitrine libre dont les tétons étaient devenus durs et trèsproéminents .Bien que notre position soit équivoque je ne la changeais pas et chaquemouvement du métro était un véritable délice d’excitation et de cérébralité, son souffle m’enivrait et me faisait oublier l’odeur ambiante , Benoit ,j’étais toute retournée et presque saoule comme seul le sexe peut me rendre .C’est alors qu’il tenta une main sur ma poitrine que je reçu sansprotestation , avec même un plaisir non dissimulé qui eu pour effet de mefaire frémir , ce dont il s’aperçut et lui donna confiance à son tour etl’encouragea à aller plus loin .Je regardais autour de moi et dans cette cohue même les personnesdirectement autour de nous ne prêtaient aucune attention à notre jeux .Excitée comme j’étais je pris la décision à mon tour de saisir son sexe dansma main cachée par les pans de ma veste , celui ci était de belle dimensionet surtout très dur ce qui eut pour effet de lui soutirer un gémissement deplaisir .A chaque arrêt , au changement de voyageurs nous devions reprendre notre jeuet bahis siteleri profitant de l’un d’eux je pris la décision de défaire encore deuxboutons de ma chemise , ce qui me rendait vraiment provocante avec mes seinsquasiment à la vue de tous malgré ma veste .Ceci eu un effet immédiat sur mon cher voisin qui eut un éclair dans lesyeux à cette vue , un peu gêné et regardant autour de nous il appliqua unemain tremblante sur mon sein gauche et encouragé par ma réaction caressasans retenue ma poitrine qui ne demandait que cela , il me tira à mon tourun gémissement qui fit se retourner malgré le bruit ambiant l’homme ànos cotés qui n’en croyait pas ses yeux de voir ma poitrine ainsi offerte àla main baladeuse de mon cher voisin .Celui-ci , pour la bien séance la retira vite mais rapidement , n’ypouvant plus , engagea l’autre sous ma jupe par l’ouverture du porte feuillequ’il souleva pour atteindre mon sexe en état de volcan en fusion , ceci eutpour effet de me tirer un gémissement guttural que cette fois ci plusieurspersonnes purent entendre et qui tournèrent leurs regards versnous , voyant ainsi notre attitude et mon chemisier bien trop ouvert sur messeins nus .A ce moment nous avions atteint un point de non retour et il étaitimpossible de nous isoler , j’avais déjà dépassé la station ou je devaisdescendre et je décidais donc de poursuivre vaille que vaille dansl’inconscience que peut donner chez moi un moment de folie sexuelle .Benoit , quel moment , quelle excitation , quelle inconscience , quelle plénitude !Notre manège a encore duré quelques minutes entrecoupé par les arrêts auxstations , bahis şirketleri il me caressait furieusement le clitoris , le malaxait , me pénétrait habilement avec ses doigts joints , de mon coté je caressais la bosse de son pantalon avec frénésie , et soudain , le sentant jouir sous nos caresses respectives , les yeux fermés j’ai à montour explosé dans une jouissance fulgurante et violente qui m’a terrassée commesi j’étais traversée par un violent choc électrique , ceci en tentant d’être malgré tout dansune discrétion toute relative je pense .Nous sommes ainsi restés quelques instants comme paralysés , appuyés tous deux à notre barre , et arrivant à la station suivante “mon cher voisin” en profita pour descendre et s’esquiver après m’avoir quand même fait son joli sourire !C’est tout ce à quoi j’ai eu droit , je ne sais rien de “mon cher voisin” et c’est très bien ainsi mais j’avoue être un peu vexée , je ne connais même pas le timbre de sa voix et ce genre de situation est d’habitude plutôt de mon fait , je n’apprécie pas que l’on me le fasse !Mais quel instant de folie , de plaisir , d’excitation folle et quasiment bestiale , je reconnais que de tels moments ne s’oublient pas et j’aurais peut être volontiers recommencé avec lui l’expérience dans un autre lieu et dans d’autres circonstances .Il a fallu ensuite , toute seule donc , que je fasse front au reste de la rame et aux nombreux regards amusés , reprobatifs ou envieux , j’ai l’habitude et cela ne m’a pas plus gêné que cela !Il a quand même aussi fallu que je fasse demi tour , dépitée et vexée je le répète , pour arriver à mon rendez vous avec pas mal de retard toute remuée et “vidée” comme on peut l’être après de telles émotions !Voila Benoit une aventure vécue dont je garde quand même un excellent et chaud souvenir qui valait je pense qu’elle te soit contée .V

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Kategoriler: Sex Hikayeleri

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

maltepe escort ankara escort sakarya escort sakarya escort kartal escort ümraniye escort bostancı escort atasehir escort sakarya escort sakarya escort şişli escort pendik escort gaziantep escort didim escort mersin escort maltepe escort izmir escort izmir escort izmir escort bayan izmir escort bayan izmir escort maltepe escort ankara escort izmir escort ensest hikayeler konyaaltı escort ankara escort bayan gaziantep escort maltepe escort pendik escort kadıköy escort ümraniye escort güvenilir bahis canlı bahis canlı bahis canlı bahis canlı bahis canlı bahis sakarya escort webmaster forum